Côte dalmate | Guide ultime du voyageur

Nichée dans l’azur de la mer Adriatique, la côte dalmate en Croatie est un coin de paradis méditerranéen qui attire les voyageurs par sa beauté à couper le souffle et sa riche histoire. Des anciens remparts de Dubrovnik aux îles ensoleillées et aux charmantes villes de bord de mer, elle offre un mélange de merveilles naturelles et de trésors culturels. Partez à la découverte de la côte dalmate en partageant avec moi mes conseils et mes expériences dans ce guide de voyage ultime !

Qu’est-ce que la côte dalmate ?

La Dalmatie, l’une des quatre régions de la Croatie, est une région étonnante et importante sur le plan historique, située le long de la côte orientale de la mer Adriatique. 

La côte dalmate est de loin la zone touristique la plus populaire du pays

Pays doté d’une mer de grande qualité et de 1244 îles, îlots, falaises et récifs, la Croatie possède le deuxième plus grand archipel de la mer Méditerranée !

De l’île Rab, au nord, à la baie de Kotor, au sud, cette merveille côtière attire les visiteurs à la découverte de ses paysages variés, de ses villes anciennes et de ses trésors cachés, promettant un voyage inoubliable.

Quelle est la meilleure période pour visiter la côte dalmate ?

Y a-t-il vraiment une bonne réponse à cette question ? Selon vos préférences, que vous souhaitiez éviter les foules et les températures élevées ou que vous vouliez profiter de l’animation de la haute saison, je peux vous donner quelques suggestions à garder à l’esprit.

La haute saison sur la côte dalmate est considérée comme la période allant de fin mai à fin septembre

Le temps est parfait pour les activités de plage et pour passer la journée à l’extérieur.

Si vous préférez une atmosphère animée et que vous ne craignez pas les foules du centre-ville, c’est une période idéale pour visiter la région. 

En outre, non seulement les températures atteignent leur maximum, mais il en va de même pour les prix. En raison de l’afflux de personnes du monde entier, les coûts d’hébergement ont tendance à monter en flèche

Si vous souhaitez maîtriser votre budget de voyage, pensez à réserver vos billets d’avion et votre hébergement très tôt ou à partir en basse saison. 

La basse saison est idéale pour ceux qui souhaitent vivre une expérience unique en profitant de la côte dalmate. 

Les principaux avantages de la basse saison sont des prix abordables, des services plus personnalisés et une moindre affluence. Même si le temps n’est pas aussi chaud qu’en haute saison, il reste suffisamment agréable pour profiter des activités de plein air.

Choses à faire sur la côte dalmate ?

1. Aller à la plage 

Certaines des plus belles plages se trouvent en Dalmatie. Des côtes sablonneuses aux rivages de galets, les options sont infinies ! 

Parmi les plus belles plages de Dalmatie, citons Zlatni Rat sur l’île de Brač, Dubovica à Hvar, Punta Rata à Brela, Pasjača près de Dubrovnik, Kašuni à Split, et l’incroyable crique de Stiniva à Vis, où a été tourné Mamma Mia 2. 

La plupart d’entre elles sont facilement accessibles et mises en œuvre de manière à répondre à tous vos besoins.

En outre, de nombreux bars de plage proposent des boissons rafraîchissantes, et vous pouvez souvent y déguster des amuse-bouches, des pizzas ou des sandwiches. 

Même si vous ne souhaitez pas vous baigner dans les endroits les plus fréquentés, vous pourrez certainement trouver une escapade paisible avec moins de monde. J’ai mon préféré, mais si je vous le dis, ce ne sera plus aussi paisible ! Je peux vous donner un indice : c’est sur la colline de Marjan à Split.

Zlatni Rat, Brač

2. Découvrir les îles

La côte dalmate est connue dans le monde entier pour ses îles magnifiques et captivantes. Que vous cherchiez un endroit pour explorer les plages ou vivre tous vos fantasmes de vie nocturne, vous pouvez trouver une île qui répond à tous vos besoins. Les îles les plus visitées de la côte dalmate sont Hvar, Brač, Mljet, Vis, Korčula, Pag et Šolta. 

Il est possible de les rejoindre en prenant un ferry ou un catamaran. Ils fonctionnent toute l’année, mais ils sont beaucoup plus fréquents en haute saison. À mon avis, une journée n’est pas suffisante pour découvrir tous les endroits des îles. Je vous conseille donc de réserver un séjour d’au moins une nuit si vous prévoyez de visiter l’île.

Par ailleurs, si vous louez une voiture ou un scooter dans votre port de départ, vous pouvez monter à bord avec, ou louer un véhicule une fois arrivé à destination. Il est beaucoup plus facile de se déplacer que de compter sur les services de taxis qui ont tendance à être trop chers pendant les mois d’été.

Toutefois, si vous pensez que les transports publics sont un meilleur choix pour vous, réserver les billets à l’avance est une mesure qui vous fera gagner du temps et évitera un stress inutile.

3. Apprécier la bonne cuisine et le bon vin 

La côte dalmate offre un voyage gastronomique tout à fait extraordinaire. 

Laissez-vous tenter par les fruits de mer frais, essayez les plats traditionnels de peka ou les légumes cultivés localement. Parmi les plats les plus populaires de la région, citons le risotto noir, le poulpe grillé, le brudet (ragoût de poisson), les fritule, les fromages faits maison, les légumes verts locaux et le pršut dalmate (jambon fumé).

En outre, un autre excellent moyen d’explorer le côté culinaire de la Dalmatie est de visiter les marchés verts des villes que vous visitez. Les plus grands marchés verts sont généralement situés dans le centre-ville et présentent les fruits et légumes les plus frais, des fleurs, des souvenirs et des œuvres d’art.

Outre ses plats extraordinaires, la côte dalmate est réputée pour ses vins

Explorez les vignobles locaux et sirotez des vins de classe mondiale, tels que les vins Plavac Mali ou Pošip.

Il est également possible de participer à une dégustation de vins dans la plupart des centres touristiques de la côte dalmate. Ces visites durent généralement deux ou trois heures et constituent une expérience différente des visites habituelles. Vous aurez l’occasion de déguster des vins étonnants accompagnés d’amuse-gueules traditionnels et de présentations d’experts.

Calamars grillés avec accompagnements

4. S’émerveiller de la beauté historique

Les villes et les îles ne sont pas seulement des endroits où l’on peut profiter du soleil et siroter des cocktails. En fait, elles regorgent d’histoires qui témoignent de la richesse de leur histoire et de leur importance culturelle. La côte dalmate a été influencée par les cultures vénitienne, romaine, byzantine et austro-hongroise.

Il y a de nombreuses couches d’histoire à découvrir ici, qui véhiculent des récits vieux de plusieurs siècles sur l’histoire de la région. L’histoire des villes dalmates s’enorgueillit d’un patrimoine riche et bien préservé, qui attire les amateurs d’histoire du monde entier.

La meilleure façon de découvrir l’histoire d’un lieu est de faire une visite guidée avec un guide agréé.

De nombreuses agences proposent des visites en groupe qui commencent à des heures fixes de la journée et durent généralement jusqu’à une heure et demie.

Je recommande d’y aller tôt le matin, lorsque les rues sont un peu plus calmes et pas encore bondées de touristes. Il est plus facile de s’imprégner de l’importance des temps passés et des croyances locales qui enrichissent l’histoire de la ville. 

Si vous souhaitez une visite qui ne se limite pas au segment historique, il est possible de trouver des prestataires qui proposent une expérience plus unique. 

Split et Dubrovnik sont célèbres pour leur visite de la ville de Game of Thrones, qui vous fait découvrir tous les lieux où cette incroyable série a été tournée. 

Si vous n’avez pas envie de marcher, des tours en tuk-tuk sont disponibles dans la plupart des villes. Le meilleur est celui de Makarska, où vous pourrez profiter des vues panoramiques sur le chemin du parc naturel de Biokovo et ressentir des sensations fortes sur le Skywalk, une attraction exceptionnelle. 

La meilleure façon de voyager sur la côte dalmate ?

Les possibilités d’explorer la splendide côte de la Dalmatie sont infinies, mais la plus pratique est de prendre la voiture. L’autoroute côtière n’est pas difficile à parcourir et offre des vues pittoresques de la côte.

Les îles sont facilement accessibles en car-ferry ou en catamaran. Bien que les bateaux circulent toute l’année, la haute saison connaît une augmentation significative du nombre de trajets disponibles.

À quelle période de l’année prévoyez-vous de voyager ? Si c’est la haute saison, n’oubliez pas que les embouteillages dans le port des ferries sont souvent horribles et que les billets pour les itinéraires les plus populaires (comme Split-Bol) sont souvent épuisés à la date du départ.

Pour éviter les embouteillages au port de ferry, le plus simple est de réserver les billets en ligne à l’avance. Vous gagnerez ainsi du temps et serez sûr à 100 % d’embarquer sans complications.

Ferry vers Bol

Les meilleurs endroits à visiter sur la côte dalmate

1. Split 

Un voyage en Dalmatie ne saurait être complet sans la visite de la plus grande ville de la côte. Centre historique et culturel de la Dalmatie et l’une des villes les plus importantes de Croatie, Split est un lieu où les visiteurs reviennent sans cesse.

De la vie nocturne animée aux restaurants fantastiques, en passant par les monuments importants et les bâtiments imposants, ma ville natale est la ville qui a tout pour elle.

Split étant l’une des plus anciennes villes de Dalmatie (fondée en tant que colonie grecque vers le 3e ou le 2e siècle avant J.-C.), l’UNESCO a reconnu son importance en tant que centre historique de grande valeur. En 1979, le palais de Dioclétien et l’ensemble de la vieille ville de Split ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les amateurs d’histoire apprécieront les sites historiques bien préservés, tels que le palais de Dioclétien et ses sous-sols, la cathédrale Saint-Domnius, la vieille ville et les places principales.

Ceux qui n’ont pas le vertige, comme moi, peuvent monter au sommet du clocher de la cathédrale et admirer la ville dans toute sa splendeur.

Promenez-vous sur la promenade de la Riva et profitez des nuits animées du centre-ville. De nombreux restaurants et bars sont situés dans la vieille ville.

Si vous voulez vous sentir comme un local, explorez les bars plus tranquilles dans les rues étroites de la ville ou allez vous promener dans la nature de la colline de Marjan. Les jours ensoleillés, vous pourrez bronzer sur certaines des plages les plus populaires de Split, comme Žnjan, Bačvice, Kašuni ou Bene.

Aussi, pendant que vous êtes à Split – visitez la statue de Grgur Ninski et embrassez ou touchez son pouce. Nous, les habitants, croyons que cela porte chance.

Promenade de la Riva à Split

2. Dubrovnik

Si Dubrovnik est célèbre pour une chose, c’est bien pour les remparts qui entourent la ville. 

Ils ont été principalement utilisés comme structure défensive tout au long de l’histoire, en particulier à l’époque où la République de Venise représentait une grande menace pour la ville, l’attaquant depuis la mer.

Les murs sont considérés comme une marque de fabrique de la ville. Il serait dommage de dire que vous êtes venu à Dubrovnik sans y être monté ! Pour le prix de 35€ par adulte, il est possible d’y monter et d’en parcourir toute la longueur, soit 2 kilomètres.

Mais plutôt que d’acheter des billets sur place, procurez-vous un laissez-passer quotidien pour Dubrovnik pour le même prix. Il vous permet de voir non seulement les remparts, mais aussi tous les musées de la ville, la tour Minčeta, le fort Bokar, le fort Saint-Laurent, tous les sites archéologiques, le rempart occidental, et un pass quotidien pour les transports en commun

Le fait que certaines de ces attractions remontent au 13e siècle explique pourquoi les producteurs de Game of Thrones ont choisi Dubrovnik comme l’un des lieux de tournage.

De plus, pendant que vous y êtes, flânez dans la rue principale de la ville, Stradun, et prenez un café ou perdez-vous dans les rues étroites. Par beau temps, vous pourrez faire du kayak près des remparts de la ville ou visiter les îles Elaphiti. 

Dubrovnik est connue pour être l’une des destinations les plus chères de la côte dalmate ; ne vous attendez donc pas à rester dans les limites de votre budget. 

D’ailleurs, de nombreux visiteurs qui font le tour de la côte dalmate partent de Split pour arriver à Dubrovnik comme destination finale. La « Perle de l’Adriatique » est accessible en voiture ou en bus ou vous pouvez prendre un billet de ferry pour éviter les embouteillages et découvrir un autre type de voyage.

Vue aérienne de Dubrovnik

3. Riviera de Makarska

Cette partie de la côte dalmate s’étend sur environ 60 kilomètres. La ville principale étant Makarska, la région est souvent appréciée non seulement par les touristes, mais aussi par les habitants. Les plages de galets et les eaux cristallines ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles les gens visitent cette région. 

Parmi les sites les plus intéressants de la Riviera de Makarska, citons : Saint-Georges, le plus haut sommet du mont Biokovo, le fort de Kotišina, le Biokovo Skywalk – une attraction à plancher de verre sur les hauteurs du mont, les sentiers de randonnée du vieux village de Brela, les écluses de l’amour sur la péninsule de Saint-Pierre…

Certaines des plus belles plages de la côte dalmate se trouvent sur la Riviera de Makarska. Si vous avez pris le temps de consulter Google, vous connaissez sans doute la plage de Punta Rata, à Brela. Son aspect est caractéristique : un énorme rocher couvert de pins, entouré d’une eau presque transparente.

D’autres grandes plages méritent d’être visitées : Tučepi, Sutikla, Nugal, Vela Duba, etc. 

Les amateurs d’adrénaline sont invités à s’essayer à la tyrolienne au-dessus du canyon de Tučepi ou au parachute ascensionnel et au jet ski à Makarska.

C’est un endroit idéal pour les familles avec enfants, compte tenu du nombre d’hébergements et d’installations adaptés aux plus petits.

Plage de Brela

4. Zadar

Proche de certaines des destinations les plus populaires de la côte, Zadar a été négligée pendant des années. C’est une mauvaise approche de l’une des escapades les plus uniques de cette région.

En tant que plus ancienne ville de Croatie habitée de façon continue, Zadar est riche en sites historiques et culturels qui ne demandent qu’à être explorés. 

Les ruines romaines et vénitiennes préservées depuis des siècles confèrent à la ville une touche d’élégance qui s’ajoute à sa riche signification historique. Parmi les sites historiques qui méritent d’être visités, citons l’église Saint-Donat, la cathédrale Sainte-Anastasie et son clocher, la loge de la ville, les cinq puits et la place du Peuple

En outre, Zadar est célèbre pour ses installations artistiques qui ont complètement transformé l’esthétique de la ville. 

Avez-vous déjà entendu parler de la Salutation au soleil ? Cette installation artistique étonnante ne ressemble à rien de ce que vous avez déjà vu ! 

Il s’agit d’une combinaison de plaques de verre et de panneaux solaires à l’intérieur d’un pavage en pierre. Les panneaux se rechargent à la lumière du soleil, ce qui leur permet de produire un étonnant spectacle de lumière au coucher du soleil.

Ils sont formés en forme de cercle, représentant le système solaire. Le plus grand cercle représente le soleil, tandis que les plus petits représentent les planètes. 

Si vous vous promenez sur le front de mer, non loin de ce monument, vous entendrez peut-être des sons inhabituels. Ils proviennent de l’Orgue de mer, une autre œuvre d’art réalisée par le même artiste, Nikola Bašić. 

L’installation est cachée dans de grandes marches qui mènent à la mer. Les vagues qui frappent les 35 tubes sous l’eau créent des sons harmonieux.

Un conseil, si vous le voulez bien – venez à ces attractions une demi-heure avant le coucher du soleil. Lorsque le soleil se couche, elles sont bondées de touristes, alors pensez à vous assurer une bonne place à temps.

Coucher du soleil à Zadar

5. Sibenik

Cette ville étonnante est la troisième plus grande ville de la côte dalmate. Contrairement aux villes que j’ai citées jusqu’à présent, c’est une ville fondée uniquement par des Croates.

Elle est célèbre pour ses rues étroites entièrement en pierre, parfaites pour s’y perdre et explorer les joyaux cachés de la ville.

Outre la vieille ville et la place principale, Poljana, d’autres attractions valent la peine d’être visitées.  

La cathédrale Saint-Jacques est l’une des attractions les plus célèbres de Šibenik. En 2000, elle a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce qui fait de ce chef-d’œuvre un incontournable de la visite de Šibenik.

Quelques forteresses méritent également une visite, comme la forteresse de Barone (également connue sous le nom de Šubićevac), la forteresse de Saint-Michel, la forteresse de Saint-Nicolas et la forteresse de Saint-Jean. Aujourd’hui, elles sont très bien conservées et témoignent d’une époque où elles avaient une fonction défensive importante.

La ville est riche en événements culturels et en divertissements. Pendant les mois d’été, la ville déborde d’événements, de sorte que vous n’aurez pas à vous soucier des choses à faire.

Vous pouvez assister à des concerts modernes sur l’une des forteresses, ou dîner dans la vieille ville au son des chœurs traditionnels dalmates, les klape.

À moins de 20 kilomètres de Šibenik se trouve une petite ville appelée Skradin. C’est une escapade vers l’un des plus beaux parcs nationaux de Dalmatie – les chutes d’eau de Krka.

La dernière fois que j’y suis allé, il était possible de se baigner près des chutes d’eau à l’intérieur de la zone délimitée.

L’objectif principal de l’administration est de veiller à la protection de la nature et à la sécurité des visiteurs. Avant de partir, vérifiez les règles et règlements sur le site officiel.

Front de mer de Šibenik

6. Trogir

Cette petite ville historique est située à 27 kilomètres à l’ouest de Split. Sa riche histoire et sa beauté architecturale lui ont valu d’être inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Abritant certaines des structures médiévales les mieux préservées d’Europe centrale, c’est un lieu idéal à visiter si vous souhaitez explorer une ville peu étendue, mais riche en histoire.

Parmi les attractions les plus appréciées, citons l’église Saint-Sébastien, l’église Saint-Pierre, la forteresse Kamerlengo, la cathédrale Saint-Laurent avec l’étonnant portail de Maître Radovan, les palais de Cipiko et le vieux centre historique de la ville.

Le cœur de Trogir est la vieille ville, un labyrinthe de rues pavées étroites, de places charmantes et de bâtiments historiques.

La place principale est l’attraction centrale de la vieille ville, remplie de bars et de restaurants. Certains endroits sont vraiment idéaux pour faire une pause après les visites.

Si vous avez envie de goûter aux fruits de mer, mon plat préféré est la marmite de fruits de mer du restaurant Franka.

Si vous n’avez pas réservé d’hébergement à Trogir, il est possible de faire une excursion d’une journée à partir de Split.

Vous pouvez louer une voiture et vous y rendre vous-même, ou réserver une excursion auprès d’une agence de voyage. 

Vous pourrez ainsi découvrir la magie de la vieille ville, ainsi que la mer cristalline du Lagon bleu, situé entre les deux îles de Krknjaši. 

Il s’agit de l’une des excursions d’une demi-journée les plus populaires au départ de Split. Choisissez entre un départ le matin ou l’après-midi et profitez de l’atmosphère étonnante de Trogir.

Port de Trogir

7. Ston

Ston est une petite ville située aux portes de la péninsule de Pelješac. Sa position stratégique et son histoire riche de plusieurs siècles en ont fait un centre culturel et politique important.

En tant que destination touristique, elle est souvent négligée parce qu’il s’agit d’une petite ville où il n’y a pas beaucoup de choses à faire.

Néanmoins, c’est une excellente option pour ceux qui aspirent à une escapade paisible plutôt que de visiter des endroits plus fréquentés.

En ce qui concerne les attractions et les événements, ils sont un peu différents de ce à quoi vous êtes habitué.

Ston Salt Works est fière de sa production de sel, utilisant d’immenses bassins d’évaporation pour l’extraction du sel et les processus ultérieurs. L’accumulation du sel se fait de manière traditionnelle. 

Si vous arrivez en juillet ou en août, vous pourrez voir comment le sel est produit. Mieux encore, vous pouvez participer à la récolte en tant que bénévole !

Si vous prévoyez de visiter Ston en avant-saison, ne manquez pas d’assister au Festival des huîtres. Il a lieu tous les ans autour du 19 mars, et vous pourrez y déguster du vin et des produits locaux.

Il serait injuste de ne pas mentionner les remparts de la ville, qui atteignent une longueur impressionnante de 5 kilomètres. Plus longs que ceux de Dubrovnik, ils n’en sont pas moins importants, car ils constituaient un système de défense efficace.

La ville se trouve à environ une heure de Dubrovnik en voiture, ce qui est idéal si vous n’avez pas beaucoup de temps et que vous ne voulez explorer qu’une toute petite partie de cette magnifique côte.

Ston et ses salines

Quelle est la plus belle partie de la côte dalmate ?

Je dirais que le plus bel aspect de la côte dalmate réside dans ses îles. Avec leurs paysages variés, leurs eaux cristallines et leurs charmantes villes côtières, elles forment un ensemble captivant qui ne demande qu’à être découvert. De l’atmosphère vibrante de Hvar à l’environnement tranquille de Vis, chaque île a son propre caractère. Elles ne sont pas seulement un endroit idéal pour se détendre, mais aussi une occasion d’explorer de riches sites historiques et d’apprendre le mode de vie local.

Pourquoi la côte dalmate est-elle connue ?

Outre sa beauté naturelle et sa mer cristalline, la côte dalmate est connue pour abriter des villes renommées telles que Dubrovnik et ses anciens remparts, Split et son palais historique de Dioclétien, et Zadar et sa captivante promenade en bord de mer. Pendant votre séjour, laissez-vous tenter par les délicieux fruits de mer locaux et passez une journée à la plage. Si vous aimez la vie nocturne, visitez certains des clubs les plus réputés, comme le Carpe Diem à Hvar ou le 585 Club à Bol.

Pourquoi les gens apprécient-ils la côte dalmate ?

La côte dalmate est un mélange parfait de plages magnifiques, de paysages époustouflants, d’histoire riche et de sites anciens, tous prêts à être explorés. Je vous conseille de faire autant d’excursions en bateau que possible – les îles sont ce qui fait de la Dalmatie une destination exceptionnelle. Que vous soyez à la recherche d’une escapade paisible ou que vous souhaitiez profiter pleinement d’une soirée, vous trouverez un endroit qui répondra à vos besoins.

Quelle île de Dalmatie choisir ?

Brač et Hvar se classent parmi les meilleures îles dalmates à visiter en Croatie. Pendant les mois d’été, la plupart des touristes gravitent autour de Bol sur Brač pour la célèbre plage de Zlatni Rat et la vie nocturne animée. Si vous cherchez une île un peu plus calme que les lieux touristiques typiques, ma préférée est Korčula. Elle a une nature intacte et un rythme de vie plus lent. En fin de compte, le choix dépend de vos préférences personnelles, qu’il s’agisse d’aventure, de détente ou de divertissement.

Traduit par : Kristina Silic

Article original : Dalmatian Coast | Ultimate Travel Guide

  1 Comment

  1. Pingback: Que Faire en Croatie - 22 Meilleures Activités Approuvées par les Locaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.